Recrutement et emploi franco-allemand

Regards croisés sur la candidature en France et en Allemagne et l'importance du digital

Sylvie LARIVIÈRE
 • 
8 avril 2019

L'objectif ultime de toute candidature est de décrocher une invitation à un entretien d'embauche. Or, les attentes des entreprises en la matière ne sont pas exactement les mêmes de chaque côté du Rhin. Cet article s'adresse ainsi tout particulièrement aux Allemandes et aux Allemands qui souhaitent postuler dans une entreprise française, et vice-versa, aux Françaises et aux Français qui ont en ligne de mire un emploi en Allemagne. Les quelques conseils qui suivent vous aideront à mieux préparer votre dossier de candidature, en utilisant notamment les réseaux sociaux pour mieux mettre en valeur vos atouts sur le marché du travail du pays cible.

Le CV : le ticket d’entrée pour décrocher un entretien d’embauche

Que vous répondiez à une offre d'emploi ou que vous déposiez une candidature spontanée, votre CV donne au recruteur une première impression de vous-même. Or, dans la vie professionnelle comme partout ailleurs, on n’a malheureusement pas deux fois l'occasion de faire une bonne première impression ! D'autant que les recruteurs n'ont souvent que quelques secondes à consacrer à la première lecture d'un CV. Raison de plus pour leur faciliter la tâche en les renseignant sur les points qui les intéressent vraiment, à savoir qui vous êtes, ce que vous avez fait, et surtout, ce que vous pouvez leur apporter.

De manière générale, les questions que vous devez vous poser en amont de votre candidature sont les suivantes :

Enfin, il faut prendre du recul sur votre parcours professionnel et être capable de résumer votre expérience en 2 ou 3 phrases pertinentes. En effet, lorsque les recruteurs en entretien vous pose la question « pouvez-vous vous présenter en quelques mots », il n'attendent certainement pas de vous de longs développements - inutile de réciter votre CV : il l'ont déjà sous les yeux lors de votre échange - mais testent plutôt votre esprit de synthèse. Une qualité dont il vous faudra faire preuve dans votre dossier de candidature, mais aussi dans votre profil professionnel en ligne.

Plus concrètement, nous souhaitons partager avec vous 3 conseils - valables en France comme en Allemagne - qui vous feront gagner des points dès l'envoi de votre candidature :

Conseil 1 - Véhiculez une image professionnelle

Avant de vous pencher sur le fond de votre candidature, il ne s'agit surtout pas de commettre d’erreurs sur la forme.

Le format

Par convention, le CV ainsi que tous les documents de votre candidature doivent être envoyés uniquement au format PDF.

Nous vous conseillons d’utiliser une adresse mail personnelle plutôt que d’utiliser celle de votre conjoint ou conjointe pour votre correspondance professionnelle.

Optez pour une adresse mail classique de type « prénom.nom@gmail.com », les adresses mail comme « doudou85@gmail.com » font certes sourire mais ne font pas très pro...
Sylvie Larivière
Recruteur Senior chez Fradeo

L’objet du mail

Si vous répondez à une annonce, inscrivez dans l’objet du mail « Candidature au poste de [intitulé exact tel que formulé dans l'annonce] ». S'il s'agit d'une candidature spontanée, n’essayez pas de ratisser trop large, choisissez un intitulé bien précis, cela montre que vous avez une idée claire du poste visé ainsi que de ses missions, par exemple : « assistante logistique, trilingue DE/FR/EN dans le transport ».

Il est tout aussi pertinent de préciser la ville dans laquelle vous vous tenez à disposition ou encore le support sur lequel l'annonce a été publiée. Toutes ces informations feront en effet gagner un temps précieux au recruteur qui appréciera votre clarté.

Le titre de vos fichiers

Ne nommez pas le fichier de votre CV « CurriculumVitae.pdf ». Les recruteurs en reçoivent par centaine. Soyez plus spécifique et reprenez dans le titre l'intitulé du poste en indiquant vos nom et prénom par exemple : « Nom-Prénom_CV_Assistante-commerciale-trilingue-B2B.pdf », le recruteur s'y retrouvera alors plus facilement.

La lettre d'accompagnement

Rédigez toujours un mail pour accompagner votre CV. Ne vous contentez pas de « balancer » votre CV en pièce jointe sans autre forme d'explication. Prenez le temps de saluer le recruteur ou la personne contact, si possible par son nom. Vérifiez que son nom soit correctement orthographié et veillez à ne pas vous tromper dans les titres de civilité (Monsieur / Madame). Enfin, demandez à une tierce personne de relire votre mail avant envoi pour détecter les éventuelles erreurs de syntaxe, coquilles et fautes d’orthographe. Si vous êtes seul, nous vous conseillons au moins de faire une vérification orthographique sous Word.

Tous ces petits détails ont un impact considérable sur l’image que vous donnez de vous, sur votre professionnalisme et sur le sérieux de votre candidature.

Conseil 2 - Personnalisez votre CV

S'agissant de la forme, la règle d’or est d’adapter spécifiquement votre CV à l’offre à laquelle vous postulez. Il s'agit ici de ne jamais perdre de vue un principe très simple : une offre, un CV.

Les mots-clés

Réutilisez au fil de votre CV certains des mots-clés employés dans l’annonce, comme par exemple : « B2B, Supply Chain, commercial bilingue, etc. ». Veillez néanmoins à user de cette stratégie avec parcimonie au risque de perdre en crédibilité, de paraître trop zélé ou de manquer de créativité.

Les références

Mettez en avant la fonction que vous avez occupée plutôt que le nom de votre ancien employeur. Selon la même logique, mettez davantage l'accent sur le diplôme que vous avez obtenu plutôt que sur l’école qui vous l'a délivré, aussi prestigieuse soit-elle. Gardez à l'esprit que les employeurs allemands ne connaissent pas forcément la réputation des écoles françaises et vice versa. Ce qui les intéresse c'est plutôt votre niveau d'étude et votre spécialisation. Enfin, n'oubliez jamais : c'est vous et vous seul que vous vendez dans votre CV !

Conseil 3 - Mettez en valeur vos compétences et vos réussites

Présentez votre parcours de manière exhaustive et cohérente

Nous vous recommandons de ne pas vous limiter à indiquer le nom de vos précédents employeurs et à lister les fonctions que vous avez occupées. Il faut prendre le temps d’expliquer en quoi consistaient concrètement les missions qui vous ont été confiées en laissant de côté celles qui ne sont pas pertinentes pour le poste pour lequel vous candidatez. Ce faisant, tâchez de mettre en avant ce qui fait l'unicité de votre profil professionnel.

Chiffrez vos réussites, précisez vos réalisations

Mettez en évidence vos réussites, par exemple si vous avez un profil commercial, vous pouvez rédiger une phrase percutante du type : « développement du portefeuille client de 30% en 2 ans » sans pour autant divulguer d’informations sensibles. Même chose pour les projets dont vous avez eu la charge, à défaut de pouvoir citer des chiffres concrets, mettez en exergue vos principales réalisations, par exemple avec une explication tout aussi convaincante du type : « implémentation d’un nouveau système de facturation au sein de l’entreprise en l'espace de six mois ».

Démarquez-vous de la concurrence

Pourquoi ne pas réaliser un Powerpoint de vos plus belles réussites commerciales ou même une vidéo à même de valoriser votre expertise dans les branches techniques ? Longtemps cantonnés aux métiers créatifs (par exemple, pour les web designers), les Book pro tendent ces dernières années à conquérir tous les secteurs d'activité. Sur la forme, cela vous permettra de vous démarquer de la concurrence. Sur le fond, donner des chiffres concrets parlera très certainement à l’hémisphère gauche du cerveau de votre futur employeur.

En résumé, ce qu’il faut retenir, c’est qu’en France comme en Allemagne, en matière de candidature, il faut toujours :

Le dossier de candidature en France

Si vous êtes de nationalité allemande et que vous souhaitez postuler auprès d'une entreprise française, sachez qu'un dossier de candidature en France se compose exclusivement d'un CV et d'une lettre de motivation. Aussi, ces deux documents diffèrent quelque peu des standards en vigueur en Allemagne.

Le CV en France

Structure

Rubriques classiques :

Photo

Format

Style

Contenu

Exemple de CV en France :

La lettre de motivation en France

Le format

Par convention, en France, la lettre de motivation doit être longue d'une demi-page environ et se structurer en 3 paragraphes correspondant au schéma de rédaction « vous - moi - nous ».

Complémentarité entre la lettre et le CV

Comme le CV français est plus synthétique que son pendant allemand, la lettre doit fournir davantage d’informations sur votre motivation. Prenez le temps d’expliquer votre intérêt pour le poste et pour l’entreprise auprès de laquelle vous candidatez. C’est la raison pour laquelle la lettre de motivation est unique et doit être adaptée pour chaque candidature.

De l'importance d'être concret

Dans la lettre de motivation, il vous faut prouver les compétences listées dans votre CV en amenant des exemples concrets. Ce faisant, insistez sur vos réussites pour vous démarquer de la concurrence. Ne dites donc pas : « j'ai la fibre commerciale » mais plutôt « j'ai pu développer ma fibre commerciale via tel et tel projet, à l'issu desquels le chiffre d'affaire a augmenté de X pourcent, etc. ».

Le dossier de candidature en Allemagne

En Allemagne, le dossier de candidature est plus complet qu'en France. Dans la mesure du possible, il comprend les documents suivants :

Essayez de réunir tous les documents pertinents que vous pourrez trouver sur votre parcours académique et professionnel, ceux-ci seront toujours appréciés, quand bien même ils ne seraient pas traduits en allemand. Par exemple, en France, vos anciens employeurs sont en mesure de vous fournir des lettres de recommandation qui seront sans l'ombre d'un doute appréciées par les recruteurs allemands.

Il se peut également que le recruteur vous demande une copie de vos fiches de paie en complément de votre dossier de candidature afin de vérifier le bien-fondé de vos prétentions salariales. Ne soyez pas surpris ou offusqué, cette pratique vise à plus de transparence dans le processus de recrutement.

Le CV en Allemagne (Lebenslauf)

Structure

Exemple de CV en Allemagne sur deux pages :

Photo

Exemple de page de couverture en Allemagne :

Format

Style

Contenu

Spécificités

En conclusion, on retiendra donc que le CV allemand présente la particularité d'être plus documenté que son pendant français. Aussi, il est guidé par un réel souci d'exhaustivité et de transparence. C'est la raison pour laquelle il contient dans l’idéal des informations qui permettront au recruteur de tester la véracité de vos références.

La lettre de motivation en Allemagne (Motivationsschreiben)

En Allemagne, les employeurs s’attendent systématiquement à une lettre de motivation qui accompagne le CV. Ces quelques conseils vous aideront à vous familiariser avec cet exercice de rédaction :

Conseil 1 - Élaborez une phrase d’accroche personnalisée pour surprendre le recruteur et vous démarquer des autres candidates et candidats

Les recruteurs n’aiment pas les formules toutes faites du type « ich interessiere mich sehr für…» (je m’intéresse beaucoup à...), « mit großer Freude / viel Neugier… » (c’est avec une grande joie/curiosité...) pour n'en citer que quelques unes. À tort ou à raison, ce type d’amorces sont à leurs yeux le signe annonciateur d'une candidature de moindre qualité.

Plutôt que de recourir aux formules peu inspirées que les guides de rédaction clé en main du net continuent de colporter en dépit du bon sens, faites tout votre possible pour rédiger une candidature qui vous distingue dès les premières phrases. En utilisant des phrases courtes, rapides et nerveuses et en employant des verbes d'action et des adjectifs émotionnellement chargés, vous parviendrez à insuffler de la vitalité à votre texte pour capter durablement l'attention du recruteur. Rédigez des phrases incisives comme : « 5 ans d’expérience professionnelle en Marketing digital, 3 langues parlées couramment, 2 cultures et une forte motivation pour vous rejoindre ».

Conseil 2 - Parlez uniquement de ce qui est vraiment nécessaire

Les recruteurs vous sauront également gré de ne pas employer de phrases superflues du type « mit großem Interesse habe ich ihre Stellenanzeige vom … gelesen » (j’ai lu avec grand intérêt votre offre d’emploi du…) car enfin, pourquoi candidateriez-vous si vous n’étiez pas intéressé par le poste ?

Mettez plutôt l’accent sur les compétences et les expériences qui font que vous cadrez parfaitement avec le poste, à l'exception de toutes celles que vous possédez peut-être mais qui n'ont ici pas lieu de citer. Optez pour un style de communication franc et direct, qui est d'autant plus apprécié en Allemagne qu'il est largement pratiqué dans la vie quotidienne.

Soyez toujours concret et essayez d'être percutant jusque dans la mise en forme, par exemple, en allant à la ligne pour chaque paragraphe correspondant à une idée ou en utilisant des puces qui attirent le regard et structurent votre exposé.

Exemple de lettre de motivation en Allemagne :

L’importance du digital dans la recherche d’emploi

Internet joue depuis ces dix dernières années un rôle clé dans les ressources humaines, tant pour les candidates et candidats que pour les recruteurs et entreprises.

Les plus grands réseaux sociaux professionnels sont :

L’enjeu des réseaux sociaux pour la candidate ou le candidat

Votre présence sur les réseaux sociaux professionnels vous permet de rester en veille sur de nouvelles opportunités professionnelles dans l'espace européen, sachant qu'aujourd'hui, toutes les entreprises diffusent leurs offres via internet, sans tenir compte des cadres nationaux.

Elle vous permet également de vous mettre directement en relation avec des recruteurs spécialisés, comme par exemple avec le cabinet Fradeo qui oeuvre sur le marché du travail franco-allemand, mais aussi de suivre les tendances spécifiques à votre domaine d’activité, autant d'avantages professionnels dont vous auriez grand tort de vous passer, que vous soyez en veille ou en recherche active.

3 conseils pour mieux utiliser les réseaux sociaux

Conseil 1 - Harmonisez votre profil digital avec votre CV

Votre profil professionnel doit venir renforcer l’appréciation (positive) du recruteur après lecture de votre dossier de candidature. Bien qu'il ne doive pas être aussi détaillé que votre CV, votre profil doit ainsi impérativement reprendre les étapes-clés de votre parcours professionnel, telles qu'exposées dans votre CV.

Dans le texte de présentation qui se trouve en introduction de votre profil, décrivez les grandes lignes de votre parcours professionnel. Essayez d’être créatif. Résumez votre parcours en mettant en évidence votre valeur ajoutée et ce qui vous fait vibrer.

Conseil 2 - Complétez votre profil digital dans son intégralité

Aussi, il est très important de bien renseigner toutes les rubriques (expériences professionnelles, formation, compétences, niveau de langue, etc.) pour que votre profil soit le plus complet possible.

N'hésitez pas à demander à vos anciens supérieurs et collègues de laisser des commentaires et des recommandations sur votre profil en échange de bons procédés. Ces évaluations personnalisées vous serviront de références et mâcheront le travail du recruteur qui aura le loisir de consulter en ligne toutes les informations dont il a besoin pour mieux se convaincre que vous êtes bel et bien la perle rare.

Conseil 3 - Soyez actif sur les réseaux pour vous faire repérer plus facilement

Groupes et forums
Abonnez-vous à tous les groupes et forums pertinents pour votre activité professionnelle. Vous recevrez ainsi automatiquement les actualités et pourrez suivre les tendances qui animent votre secteur d’activité.

Entreprises
Suivez les entreprises de votre secteur professionnel et lisez les offres d'emploi qu’elles publient. Vous connaîtrez ainsi les salaires pratiqués et pourrez vous servir de ces informations lors de votre prochaine négociation salariale.

Cabinet de recrutement
Entrez en contact avec les recruteurs spécialisés les plus courus sur le marché du travail que vous ciblez, par exemple avec le cabinet Fradeo pour le marché de l'emploi franco-allemand, afin de faire partie de leur réseau et de bénéficier de leurs contacts.

Une fois votre profil sur les rails, il est très important de le maintenir à jour en publiant et en commentant régulièrement sur votre profil et sur celui de vos contacts. N'hésitez pas à élargir votre réseau mais toujours de manière pertinente. Soyez très vigilant sur ce que vous publiez, veillez à toujours rester professionnel !

Astuces complémentaires

Prise de contact
Il faut savoir que même avec un compte Premium, la prise de contact avec les candidates et candidats est souvent limitée pour un recruteur (par exemple sur LinkedIn et Xing). Pour pallier à cette restriction, rien ne vous empêche de créer une adresse mail ad hoc que vous inscrirez dans votre texte de présentation, en prenant soin de la dissocier de votre adresse personnelle si vous ne souhaitez pas être submergé de courriers spams.

Mots-clés
Les recruteurs font volontiers usage de mots-clés spécifiques dans leur recherche de la perle rare. Selon votre domaine d'activité, certains mots-clés devraient donc obligatoirement figurer sur votre profil, par exemple, si vous êtes une professionnelle de la logistique, des mots comme « Supply Chain Management, affrètement, logistique, transport, etc. » ou si vous avez un profil plus commercial des termes tels que « force de vente, négociation, B2B, appel d’offre, etc. ».

Statut
Enfin, lorsqu'un recruteur fait une recherche de talents par mots-clés, l’algorithme du moteur de recherche de LinkedIn (par exemple) privilégie automatiquement les profils en recherche active. C’est pourquoi vous seriez bien avisé de spécifier dans les paramètres de votre profil que vous êtes en recherche active.

Vous l’aurez compris, les réseaux sociaux sont des outils d’excellence pour votre recherche d’emploi : en les utilisant correctement, une meilleure opportunité d’emploi pourrait vous être offerte sur un plateau d’argent.

En conclusion, si vous ne deviez retenir que trois choses pour réussir votre candidature en France ou en Allemagne, ce serait de vous montrer « pro » sur toute la ligne, de vous positionner clairement sur un projet professionnel bien précis et d'utiliser correctement les réseaux sociaux pour vous faire repérer et « chasser » par les recruteurs.
Sylvie Larivière
Recruteur Senior chez Fradeo

Malheureusement, la vie professionnelle est loin d'être un long fleuve tranquille et personne n'est à l’abri d’un changement organisationnel, d'une perte d'emploi ou d'un bouleversement familial. C’est pourquoi, la recherche d'emploi implique toujours de très gros enjeux pour les personnes, qu'ils soient d'ordre financier, professionnel ou émotionnel.

Or, nous sommes bien placés pour savoir que de très nombreux paramètres entrent en ligne de compte pour aboutir sur un recrutement réussi, dont certains sur lesquels les candidates et candidats n’ont aucune emprise, par exemple le bon timing (le fait de postuler au bon endroit au bon moment) et le bon matching (l’adéquation de votre profil avec l’équipe que vous souhaitez intégrer).

C’est la raison pour laquelle il vaut mieux vous tenir prêt à encaisser beaucoup de « non » dans votre quête du « oui » final. Et s’il est un dernier conseil que nous souhaiterions vous donner, c’est bien celui de ne jamais baisser les bras, de ne pas systématiquement douter de vos capacités et de toujours persévérer dans votre recherche d'emploi.

Sylvie LARIVIÈRE

Sylvie LARIVIÈRE

Recruteuse Senior

Metz, France