Recrutement et emploi franco-allemand

Les différents modes de rémunération des cabinets de recrutement : avantages et inconvénients

Kathrin GRAF
 • 
5 avril 2018

Vous avez tout tenté : la diffusion de votre offre sur les sites emploi les plus populaires, un stand sur le salon-emploi de votre région, la publication du descriptif sur la page carrière de votre entreprise, des postings sur vos réseaux… Vous n’avez toujours pas trouvé LA personne idéale. Le poste est vacant depuis trop longtemps. La production en souffre. Les revenus stagnent. L’urgence s’installe.

Comme solution de dernier recours - et comme le font plusieurs entreprises - vous décidez un peu à reculons d’externaliser la recherche pour vous aider à combler cette position clé ou à dénicher ce profil rare… mais à quel prix ?

Externaliser votre recrutement peut vous sauver de l'argent.

Il peut être difficile de comparer entre eux les tarifs des cabinets de recrutement ou des chasseurs de têtes : l’un propose une formule au pourcentage, l’autre une tarification fixe, l’un fonctionne sous un mode de success fee, l’autre plutôt sur un mode de retainer fee

Si vous comprenez mieux les enjeux et les obligations qui sont rattachés aux différents modes de rémunération des cabinets et que vous posez les bonnes questions en amont, vous serez plus apte à choisir un prestataire de confiance qui a vos intérêts à coeur.

Les types d’honoraires des cabinets de recrutement : avantages et inconvénients

Le tarif forfaitaire

Certains cabinets proposent des prestations dont le prix total, incluant les frais engagés, est préétabli. Ce montant invariable est habituellement fixé au cas par cas en fonction de la complexité de la mission de recrutement.

Avantages des honoraires au forfait

Inconvénients des honoraires au forfait

Les honoraires au pourcentage

De nombreux cabinets de recrutement basent leurs honoraires sur un pourcentage de la rémunération brute annuelle (salaire fixe + variables). Ce pourcentage se situe généralement entre 15% et 30% et varie selon les cabinets et le besoin, par exemple :

Avantages des honoraires au pourcentage

Inconvénients des honoraires au pourcentage

Les facteurs qui influencent la difficulté d’une mission de recrutement et ainsi le coût éventuel d’une prestation

Les honoraires au pourcentage ou le tarif forfaitaire que vous négociez avec votre cabinet de recrutement devraient tenir compte de la difficulté à trouver ou attirer des candidatures de qualité. Voici quelques pistes qui vous permettront d’évaluer le défi qu’aura votre prestataire à vous présenter des profils adéquats :

Attractivité du poste

Rémunération

Lieu du poste

Attractivité de l’entreprise

Situation actuelle du marché

Exigences requises du candidat ou de la candidate

Les modes de rémunération des cabinets de recrutement : avantages et inconvénients

On distingue deux modes principaux : le retainer fee et le success fee également appelé contingency ou travail au succès.

Le retainer fee : une obligation de moyens

Plusieurs cabinets - en particulier ceux qui n’ont pas un gros volume de recrutement - fonctionnent sous le mode du retainer fee qui consiste à une facturation par étapes.

Vous devez généralement effectuer vos paiements en trois versements à peu près égaux :

  1. Un acompte est dû à la signature de l'ordre de mission.

  2. Un second versement doit être fait à la présentation d’une short-list de candidates et de candidats validés.

  3. Le solde des honoraires est payé à la fin de la mission réussie. Dans le cas d’honoraires au pourcentage, ce solde est ajusté en fonction de la rémunération globale qui a été finalement négociée avec la personne embauchée.

Puisque vous financez en partie la recherche, le cabinet s’engage dès le lancement de la mission à employer les ressources, les outils et les canaux à sa disposition pour vous présenter une sélection de profils adéquats. Il doit d’ailleurs être en mesure de prouver que les moyens nécessaires ont été mis en oeuvre pour remplir ses obligations.

Avantages du retainer fee

Inconvénients du retainer fee

Le success fee ou contingency : une obligation de résultat

Le mode de rémunération au succès n’est plus réservé aux grands cabinets généralistes qui ont un gros volume de recrutements. La popularité des réseaux sociaux et professionnels sur internet ont permis aux cabinets spécialisés de participer à la chasse aux profils rares.

Contrairement au retainer fee, le cabinet qui fonctionne avec un success fee a une obligation de résultat avant de facturer les honoraires dans leur totalité. Ce n’est qu’à la fin de la mission, c’est-à-dire lorsqu’une candidate ou un candidat est embauché que le cabinet est rémunéré.

La rémunération au succès est généralement payée en deux versements :

  1. Un acompte (environ 1 000 € à 3 000 €) qui couvre les frais de lancement de mission et qui représente un engagement mutuel des partis. Certains cabinets ne demandent aucun acompte.

  2. Le solde des honoraires est payé à la fin de la mission réussie. Dans le cas d’honoraires au pourcentage, ce solde est ajusté en fonction de la rémunération globale qui a été finalement négociée avec la personne embauchée.

La fin de la mission correspond à l’une ou l’autre de ces étapes :

Avantages du success fee

Inconvénients du success fee

Les garanties typiques proposées par les cabinets de recrutement

Qu’ils fonctionnent par obligation de moyens ou par obligation de résultat, certains cabinets de recrutement assortissent leurs prestations de garanties qui sont incluses ou optionnelles. Selon le cas, les clauses, le coût, la durée et l’échéancier peuvent être négociés.

Certains cabinets de recrutement offrent des garanties.

Garantie de présentation

Sous le mode du retainer fee, il est entendu que le cabinet puisse démontrer que les moyens nécessaires (diffusion de l’offre d’emploi, activation de candidats, recherche sur les réseaux sociaux et dans les CV-thèques, etc.) ont été mis en place pour trouver des profils correspondants. Un remboursement de l’acompte initial est possible si vous réussissez à prouver le contraire, ce qui est parfois difficile.

Pour justement attester de leurs efforts de diffusion et de recherche, certains cabinets vous proposent une garantie de présentation. Selon l’entente contractuelle, le prestataire doit vous présenter un certain nombre de profils en adéquation avec le cahier des charges, et ce dans un délai prédéfini. S’il ne réussit pas, le cabinet vous rembourse l’acompte.

Garantie de remplacement

Au moins jusqu’au terme de la période d’essai, plusieurs cabinets offrent une garantie de reprise de la recherche dans le cas d’un licenciement ou d’une démission. Pour éviter de diminuer son taux de rentabilité, un cabinet a donc intérêt à ce que le recrutement « colle », ce qui est un bon incitatif à réussir sa mission sans avoir à la reprendre gratuitement.

Mais qu’elle soit incluse dans le tarif initial ou offerte en option, une garantie de reprise de recherche peut être assez coûteuse. Selon votre degré de confiance, à vous d’évaluer si le risque d’un recrutement raté est moins élevé que le prix de cette garantie.

Et alors, quel mode de rémunération devriez-vous privilégier ?

Votre décision doit être bien réfléchie car elle dépend de plusieurs facteurs : votre budget initial et total, l’urgence de l’embauche, les risques que vous êtes prêt à prendre, etc.

Les cabinets de recrutements et les chasseurs de tête ne vous livreront pas tous leurs secrets sur les moyens mis en oeuvre pour réussir votre mission, mais s’ils se montrent transparents par rapport à leur mode de rémunération, c’est déjà un bon indicatif.

Au delà du tarif ou de la formule proposée, vous devriez tenir en compte votre degré de confiance dans les compétences de votre futur partenaire RH et l’impression générale qui se dégage de vos premières interactions avec le cabinet.

N’oubliez pas que vous serez plusieurs semaines, peut-être même quelques mois, en contact avec votre interlocuteur et qu’une recherche qui s’étire inutilement ou une mission qui doit être reprise du début occasionnent toujours des coûts supplémentaires pour votre entreprise.
Kathrin GRAF

Kathrin GRAF

Directrice adjointe et Consultante commerciale

Leipzig, Allemagne

Fradeo